Au cas où certains ne l'auraient pas encore deviné, j'aime tout ce qui a un petit côté "désuet" avec cette touche de raffinement qui était prédominante à une époque (et qui revient à la mode avec le fameux "vintage"). Cela me plait particulièrement surtout quand je tombe sur des draps brodés, évidemment.

L'année dernière, lors d'un vide-grenier, je suis tombée sur une paire de draps plats brodés. Certes ils n'étaient pas brodés main mais je leur ai trouvé un certain charme avec leurs deux nuances de bleu. L'idée m'est venue de les coudre ensemble pour en faire une couette. Sachant que je les avais acheté deux euros l'unité, je pense en avoir eu largement pour mon argent ! De plus, ils sont en tergal et donc, très doux et très chauds pour se lover dedans.

Une fois cousus, voici ce que cela avait donné :

 

Couette fleurie 2

 

 

Couette fleurie 1

 

 

A cette couette ne manquaient plus que deux taies d'oreiller. Impossible pour moi de reproduire exactement la broderie pour un assortiment parfait. Pas très grave car j'aime un peu aussi casser le genre et tenter des associations.

J'ai alors décidé de créer deux taies de toutes pièces. J'ai donc acheté du coton blanc et je me suis lancée dans un style que je rêvais de réaliser depuis des lustres. Je vous passe les détails sur la couture mais pour faire court, mes oreillers mesurant chacun 60x60 cm, j'ai ajouté 2 cm tout autour pour les coutures et prévu un rabat d'environ 20 cm à l'intérieur.

C'était également l'occasion d'étrenner ma surjeteuse (achetée en solde pour une bouchée de pain). Résultat : des finitions impeccables et surtout des coutures qui ne risquent pas de s'effilocher avec le temps. Le bonheur ! Je me suis régalée !

Une fois, mes taies cousues, j'ai commencé à m'occuper de la petite touche en plus pour égayer tout ce blanc :

Taie oreiller 1

 

 

 

Ca a été l'occasion pour moi de me remettre à la broderie et de faire ce joli point de feston tout autour. Pour cela, j'ai utilisé un petit coton bleu ciel de la marque Crelando.

 

Taie oreiller 2

 

 

Une fois, le point de feston terminé, j'ai utilisé un crochet de 3.5 mm et fait un premier tour en mailles serrées (3 mailles serrées par arceau).

 

Taie oreiller 3

 

 

 

Le dernier tour est composé d'un petit galon comme suit : *1 maille serrée, sauter 2 mailles, 5 brides dans une maille, sauter 2 mailles, une maille serrée*. Répéter cet enchaînement de mailles.

 

Taie oreiller 4

 

 

 

Taie oreiller 5

 

 

 

Taie oreiller 6

 

 

Taie oreiller 7

 

 

 

Taie oreiller 8

 

 

 

Taie oreiller 9

 

 

 

Taie oreiller 10

 

 

Taie oreiller 11

 

 

 

Taie oreiller 12

 

 

 

Autant vous dire que ça a été un réel plaisir de créer ces taies d'oreiller. La petite touche qui ne gâche rien c'est la douceur du coton. J'avoue que c'est vraiment le fruit du hasard car à l'achat je n'avais rien remarqué. Autant vous dire que j'ai hâte de laver tout ça et de poser ma tête dessus !!!

J'ai très envie de renouveler l'expérience et de créer des taies fleuries à la bordure crochetée. Et je me laisserai peut être également tenter pour coudre une couette assortie. J'ai déjà 3 milliards d'idées qui me passent par la tête :)

A très vite pour vous montrer l'autre réalisation cousue le même jour. cela ne saurait tarder.

 

PS : Pour ce qui est de l'avancée de mes chaises, j'ai été stoppée dans mon élan pour cause de rupture de peinture. Et je viens d'apprendre aujourd'hui que le fournisseur ne faisait plus le colori que j'utilisais. Je dois donc revoir mes plans et trouver un ou deux autres coloris... A suivre donc... :)